• proponitis_sport

Aïe ! Une crampe ... Que faire pour ne plus en avoir ?

Les crampes désignent des troubles musculaires se manifestant par des contractions musculaires involontaires, soutenues, temporaires et plus ou moins douloureuses. Elles peuvent survenir au repos, y compris pendant le sommeil, ou lors d'un effort physique assez intense, que ce soit durant l'échauffement, pendant l'exercice, ou même pendant la phase de récupération.


Qu'est-ce qu'une crampe ?

Tout d'abord, les crampes se décomposent en deux types :

- La crampe essentielle, qui apparaît à partir d'un ou de plusieurs facteurs combinés (la fatigue musculaire, la déshydratation, des carences nutritionnelles, le maintien d'une mauvaise posture, l'altitude, un effort physique intense, la prise de certains médicaments et la grossesse).

- La crampe secondaire, apparition causée par une affection de l'organisme (l'insuffisance veineuse, les myopathies métaboliques, les maladies neuro-dégénératives dont la maladie de Charcot et la maladie de Parkinson, les artériopathies et le diabète).

Nous allons dans cet article, mettre de côté le deuxième type de crampes car dans ces cas, l'avis et la consultation d'un médecin est nécessaire.

Donc, dans la grande majorité des cas il ne faut absolument pas s'inquiéter car les crampes sont bénignes et disparaissent spontanément.

La crampe débute généralement de manière soudaine et brutale, sans qu'aucun signe préalable ne permette de l'anticiper. En cas de contraction prolongée, on parle de tétanie. Les muscles les plus souvent touchés par des crampes sont ceux des membres inférieurs, et en particulier du mollet.


Les crampes sont aussi classées de la façon suivante :

- les crampes au repos, qui se manifestent généralement la nuit (crampes nocturnes).

- les crampes à l’effort, qui font partie des blessures musculaires fréquentes chez les sportifs.

- les crampes de grossesse, qui surviennent fréquemment chez les femmes enceintes à partir du troisième trimestre de grossesse.


Les crampes au repos et à l'effort

Une hydratation insuffisante, une mauvaise préparation à l'effort, un effort excessif, le froid ou l'abus de café, d'alcool et de tabac sont, parmi d'autres, des facteurs augmentant l'apparition de crampes.

Afin d'éviter les crampes au maximum, pas de secret,

Vérifiez d'avoir :

- un temps de sommeil par jour suffisant.

- le repos physique temporaire, en stoppant l'effort.

- une hydratation régulière renforcée en zinc et en magnésium.

- une alimentation équilibrée renforcée en sel, magnésium, potassium et vitamine B6 (exemple : voir l'article sur la banane).

- un échauffement bien adapté avant la pratique d'une activité physique.

Éviter le maintien de mauvaises postures (exemple : les jambes croisées)


Pour stopper une crampe pratiquez :

- des étirements musculaires en sens inverse de la contraction involontaire.

- un massage du muscle en douceur pour détendre.


Les crampes de grossesse

La plupart des femmes enceintes ont des crampes aux jambes qui surviennent souvent la nuit.

Les crampes peuvent avoir différentes causes :

- Le poids accru de l’utérus qui provoque une pression inhabituelle sur les nerfs abdominaux et les vaisseaux sanguins.

- La fatigue dûe à la grossesse.

- Une carence en calcium, en phosphore, en magnésium ou en vitamine B6.

- Une mauvaise circulation sanguine.

Vous pouvez aussi avoir des crampes musculaires aux fessiers et aux cuisses.

Voici quelques conseils qui vous aideront à réduire les crampes musculaires :

- Reposez-vous autant que possible.

- Éviter les chaussures inconfortables (talons,...)

- Placez vos jambes en position surélevée plusieurs fois par jour.

- Faites de l'exercice à intensité modérée.

- Avant de dormir, étirez vos mollets.

Pour soulager la douleur lorsqu’une crampe survient, vous pouvez étirer le muscle du mollet en relevant les orteils vers le haut à l'aide des mains si possible et sinon d'un support comme un mur. Les conseils cités dans la rubrique "les crampes au repos et à l'effort" vous concernent aussi.


Se soigner naturellement (prévention et soin)

En cas de crampes récidivantes, vous pouvez tester les bienfaits de certaines huiles essentielles comme l'épicéa, la menthe poivrée et gaulthérie qui ont des propriétés efficaces sur les muscles et les tendons.

Leurs principes actifs donnent un effet chauffant, antalgique, décon­tractant et anti-inflammatoire.

Au moment de la crampe, appliquer l'huile essentielle, étirer le muscle contracté puis masser.

Ne pas utiliser d'huile essentielle en cas de plaie ou de varices.

Le baume du tigre est aussi un outil imparable contre les crampes ainsi que les bains chauds.


Vous pouvez également au moment de la contraction appliquer du froid à l'aide d'une bombe de froid ce qui aura un effet anesthésique en ralentissant l'influx nerveux. Attention, pour éviter les brûlures pulvériser à 15 cm de la peau.


Pour conclure, les crampes sont le plus souvent la conséquence d'une mauvaise hygiène de vie alors buvez beaucoup, mangez sainement, entraînez vous bien et intelligemment et reposez-vous. Mais surtout détendez-vous, avec cet article, les crampes n'ont plus aucun secret pour vous !



Merci de l'attention portée à cet article.

Proponitis_Sport


#NopainNogain #entrainement #sport #musculation #santé #douleur #progression #objectif #crampes

18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout