• proponitis_sport

Les courbatures, votre garantie de résultats !

Au mieux tu t'entraîneras, compliqué seront les lendemains... Mais les résultats seront là !

Les courbatures sont des douleurs musculaires résultant d’un effort physique mais pas seulement alors lis bien cet article pour savoir t'entraîner dans les meilleures conditions.

Les courbatures dues à une activité sportive arrivent dans certaines conditions entre 24 et 48 heures après l'effort. Mais à quoi doit-on cela réellement ?


Les courbatures peuvent survenir à la suite de plusieurs facteurs :

- Lors d'une activité physique nouvelle ou plus intense, les muscles mis en action ne supporteront pas cette nouvelle charge de travail. Ils ne sont donc physiologiquement pas prêts et certaines fibres musculaires vont se fissurer, on parle aussi de micro-lésions.

- La fièvre peut être une autre explication aux courbatures en cas d’infection virale.

- La déshydratation peut fragiliser les muscles et favoriser l’apparition de courbatures.

- Le stress peut aussi provoquer des douleurs musculaires au niveau du cou et du dos. Une réaction au stress provoque une hypertonie musculaire (hausse de tonus musculaire) qui est bénéfique pour se libérer de l’anxiété mais devient douloureuse en l’absence de repos. Un épuisement musculaire peut se faire sentir car les muscles sont trop sollicités et des courbatures peuvent apparaître.


Quoi qu'il arrive, pas de panique !

Les courbatures ne sont pas dangereuses et provoquent seulement de la douleur, de l’inconfort et certains mouvements deviennent difficiles à réaliser.

Elles peuvent avoir des impacts sur la performance, réduire l’amplitude des mouvements, diminuer la capacité des muscles à absorber les chocs. En raison de la douleur, il est difficile de solliciter le muscle entièrement.


Pour prévenir et soigner ses courbatures, il faut bien les connaître...

- Réflexe N°1 : Bien s'hydrater.

Pendant, mais aussi avant et après l'effort (entre 1,5 et 2 litres d'eau par jour) ce qui augmentera la capacité d'endurance à l'effort de vos muscles ainsi que l'élasticité de ses cellules. - Réflexe N°2 : Avoir une alimentation équilibrée en therme de pH. Une alimentation trop riche en protéine rend le sang acide ce qui favorise l'apparition de toxines dans les muscles, pour contrer cette acidité mangez des légumes verts en grande quantité.

- Réflexe N°3 : L'échauffement. Préparer un maximum ses muscles à l'effort en procédant par un échauffement complet d'environ 10 à 20 minutes. Les fibres musculaires seront bien irriguées par le sang et auront un maximum d'amplitude afin d'éviter au mieux les micro-lésions.

- Réflexe N°4 : La douche froide.

Elle a un effet anti-inflammatoire au niveau musculaire et permet par une action contractile de réparer plus rapidement les fibres endommagées. De plus, le choc de température contraindra le corps à créer les substances chimique du bien-être ayant aussi un pouvoir anesthésiant.

- Réflexe N°5 : Les étirements et les massages.

Il faut savoir qu'un facteur supplémentaire peut accentuer les courbatures : les toxines. Lors d'un entraînement, vous allez utiliser l'oxygène présent dans votre sang pour nourrir vos muscles... Cet appauvrissement du sang en oxygène (le rend plus acide) se traduit par l'accumulation de toxines dans les muscles. Une fois les muscles refroidis par la douche, vous pourrez donc vous étirer en maintenant les positions entre 6 et 15 secondes pour que ce soit efficace ! Deuxième action possible qui nécessite un partenaire, les massages qui vont permettre de réactiver la circulation du sang rempli de toxines vers le coeur et les poumons pour qu'il soit traité. Il faut donc appuyer fortement sur les muscles en les massant de l'extérieur vers le coeur (ce type de massage est un peu douloureux).

- Pour finir, le point le plus important, le repos ! Il est indispensable pour être en forme, réparer les fibres musculaires et donc PROGRESSER de faire des nuits complètes (≈10h pour un enfant et ≈ 7 à 8h pour un adulte).


Pour conclure...

Les courbatures sont en fait, un mal indispensable pour atteindre vos objectifs !

Au final, ne pas avoir de courbatures est synonyme d'un entraînement auquel vous êtes déjà préparé, il faut donc augmenter l'intensité pour progresser. Elles vous permettent l'évaluation de la qualité et de la quantité de votre entraînement (trop de courbatures = trop intense, trop long --- pas de courbature = Pas assez intense, pas assez long). Vous avez maintenant les clefs pour les prévenir et les soigner au maximum afin de progresser le plus vite possible. Attention, ne pas respecter les préconisations énoncées ci-dessus vous expose à des risques de blessures et des complications allant jusqu'à l'obligation de stopper vos activités !

Quel dommage quand on est sur le point d'atteindre ses objectifs ... ;)


Merci de l'attention portée à cet article.

Proponitis_Sport


#NopainNogain #entrainement #sport #musculation #courbature #coach #santé #douleur #progression #objectif

60 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout