• proponitis_sport

L'arrachement osseux, le bras de fer entre le ligament et l'os !

Lors d’une rupture de tendon la coupure se fait généralement au centre et jamais sur les extrémités, elle n'est donc pas responsable des arrachements osseux, mis à part dans certains cas très particuliers. Mais alors comment un arrachement osseux peut-il arriver et comment faire pour les éviter ou les guérir ? Normalement, cet article devrait tout déchirer !

Qu'est-ce qu'un arrachement osseux ?

Un arrachement osseux arrive lorsqu’un morceau d’os est détaché de l’os lui-même généralement lors d’une entorse grave. Il faut 2 conditions pour que cette blessure arrive :

1) Le ligament est assez solide pour rester attaché à l’os.

2) Le choc ou la chute est assez violent pour arracher un morceau d’os.

Ce type de blessure arrive dans la plupart des cas aux os de la cheville (avec des sports tels que le football, le tennis,…) ou de la main (basket, volley,…). Selon la taille du fragment d’os arraché la blessure peut être désignée comme une fracture par les médecins.


Symptômes

1) L’arrachement est audible

2) Douleur très vive

3) Articulation douloureuse lors de la manipulation

4) L’articulation gonfle rapidement

5) Un gros hématome se forme

Généralement, pour une entorses, un médecin devra prescrire une radio pour s’assurer qu’il n’y ait pas d’arrachement osseux. 


Les gestes qui apaisent et soignent :

1) Repos (arrêt de l’activité) afin de diminuer la douleur et d’éviter que la lésion s’aggrave.

2) Surélever l’articulation pour limiter le gonflement et l’hématome.

3) Compresser à l’aide d’une bande élastique sans bloquer la circulation sanguine (éviter l’hématome et le gonflement).

4) Appliquer de la glace pendant 10 à 12 min, toutes les heures si la douleur persiste.


Il existe 2 types d’arrachement osseux :

1) L’arrachement osseux sans déplacement d’os - immobilisation avec une attelle durant 3 à 6 semaines - anticoagulant (éviter une phlébite) - anti-inflammatoire - antalgique (paracétamol)

2) L’arrachement osseux avec déplacement d’os - immobilisation avec un plâtre - intervention chirurgicale dans les cas extrêmes

Prévenir et rééduquer

Une rééducation est importante à réaliser pour récupérer la souplesse et la mobilité de l’articulation lésée.

Le but est de renforcer les muscles qui assistent les ligaments à maintenir l’articulation et de limiter la raideur de l’articulation due à l’immobilisation prolongée et de limiter les risques de récidive.

Si la rééducation est bien réalisée, une entorse, même avec arrachement osseux ne doit pas laisser de séquelle fonctionnelle. Des douleurs peuvent réapparaître lors des changements de conditions climatiques et il y a tout de même un risque d’arthrose en cas de récidive.

Les geste pour prévenir l’entorse :

1) Échauffer les articulations

2) Avoir un équipement adapté à l’activité physique

3) Bien s’hydrater

4) Avoir une alimentation saine

5) Travailler avec des exercices de proprioception de temps en temps


Merci de l'attention portée à cet article.


Proponitis_Sport


#NopainNogain #entrainement #sport #musculation #coach #santé #douleur #progression #objectif #quotidien

6 720 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout